• -177-

    -177-

     

     

    _ J'y vais ! Clama Maman avant de sortir de la maison et de prendre la voiture.
    Ça y est, on était tranquilles. Maman avait rendez-vous avec une amie en ville, sans Drew le chaperon, ce qui me permettait de rester seule avec mon beau père, pour une fois. Ce dernier s'était rangé de mon côté il y a bien longtemps au sujet de Raise, ne cautionnant pas du tout les agissements de Maman pour me cacher l'existence de mon oncle.

     

    -177-


    Je descendis donc au rez-de-chaussée pour y retrouver mon beau-père assis dans le canapé en train de lire son journal, comme de coutume, et alors que je m'approchai de lui, il me tendit le téléphone fixe en me souriant comme, bah … comme n'importe quel père pourrait sourire à son enfant je crois. Je ne suis pas vraiment habituée à ce genre d'attention de sa part.
    _ Je reste avec toi quand tu l'appelleras ? Ou tu préfères que je m'éloigne ? Me demanda-t-il très gentiment.
    _ Je préfères que tu restes ….

     

    -177-


    Je pris le téléphone dans ma main et allais m'asseoir sur le canapé, juste à son côté avant de composer le numéro de téléphone de mon oncle, numéro que je connaissais déjà par cœur à force de passer mon temps devant cette petite carte de visite. Une fois le numéro composé, j'approchai le combiné de mon oreille, mon cœur s'emballant de plus en plus à chaque tonalité qui parvenait à mes oreilles, à un point tel que je n'entendais rien autour, hormis les palpitations de mon cœur et les bips du téléphone.

     

    -177-


    _ Allô ? Entendis-je alors, une voix d'homme.
    Je ne répondis pas, tétanisée. Ma voix se bloqua dans ma gorge, je n'étais capable du moindre son, mes yeux larmoyaient et j'essayai à tout prix de les empêcher de passer. Si je commençai à pleurer, c'était la fin pour moi, je n'allais plus m'arrêter.
    _ Allô ? S'impatienta mon interlocuteur. Il y a quelqu'un ? Eh, Iris, je crois que le téléphone a encore des problèmes, je n'entends rien.

     

    -177-


    Mon cœur s'emballa de plus belle, et je voyais bien que Drew voulait me reprendre le téléphone pour l'empêcher de raccrocher et de l'énerver, mais rien à y faire, je ne pouvais prononcer le moindre son. Tout ce que je voulais, c'était parler à mon oncle, pourquoi mon corps ne me répondait plus ? Et à un moment aussi crucial qui plus est !
    _ Allô ? Demanda une autre voix à l'autre bout du combiné.

     

    -177-


    Je clignais des yeux, reconnaissant celle d'Iris. Je passai vite mes mains sous mes yeux pour tenter de me calmer, et pris une grande inspiration avant d'ouvrir la bouche et de prendre la parole.
    _ Iris … c'est Mélie, dis-je faiblement.
    _ Ah, bonjour ! Me répondit-elle enjouée. Tu veux que je fasse revenir Raise peut-être, il y a du avoir un problème de téléphone, il n'entendait rien.
    _ N … Non … J'avais le trac, je … J'arrive pas à parler quand c'est lui, je …
    Je virai rouge tomate sous les yeux de mon beau-père qui devait me détailler dans mes balbutiements. J'étais morte de honte.

     

    -177-


    _ Ah, je vois. Je peux t'organiser un rendez-vous avec lui, sans dire qui tu es, tu en penses quoi ?
    Je hochai la tête dans mon coin avant de me rendre compte que ça ne lui donnerait pas de réponse puisqu'elle ne pouvait pas me voir. Drew esquissa un léger sourire, amusé de ma maladresse.
    _ O … Oui …
    _ Et bien, si tu veux, il ira sur la tombe de son frère dans deux jours. En général il y va tôt le matin, vers neuf heures, pour ne pas être embêté. Je ferais en sorte qu'il y soit à neuf heures et tu le retrouveras là bas, ça te va ?
    _ Oui. Merci beaucoup Iris, vraiment …

     

    -177-


    _ De rien. J'espère que vos retrouvailles se passeront bien, bon courage à toi. Je t'embrasse.
    _ Merci encore.

     

    -177-


    J'attendis qu'elle raccroche pour le faire à mon tour et rendit le téléphone à Drew, qui se leva pour aller le ranger à sa place sur son socle. Quand il revint vers moi, je jouais avec mes doigts nerveusement, et je ne remarquai pas qu'il s'était déjà assis tandis que je tournai la tête, provoquant chez moi un bon de trente centimètres.

     

    -177-


    _ Alors ? Me demanda-t-il en souriant. Tu vas revoir ton oncle ?
    _ Oui, samedi matin au cimetière. Iris m'a dit que Raise y serait, répondis-je timidement mais néanmoins souriante.
    _ Faudra expliquer ta sortie à ta mère alors, tu sais bien qu'elle est curieuse dès qu'elle te voit partir.
    _ Elle compte pas aller sur la tombe de papa de toute façon, si ?
    _ Non, pas pour le moment, du moins, ça fait un moment qu'elle n'a pas parlé d'y aller. Donc en théorie tu devrais être tranquille.

     

    -177-


    _ Je lui dirais que j'irais voir Emilien en ville, c'est tout. Il passera pas à la maison de toute façon, ça fait deux jours qu'il ne me parle plus.
    Je me levai avant d'embrasser Drew sur la joue et montait dans ma chambre, à la fois anxieuse et surexcitée de retrouver mon oncle. Je sens que les deux nuits à venir vont me sembler interminables.