•  

    .:6:.

     

    Et arrivant à la voiture, quelle ne fut pas leur surprise d'y voir, confortablement installée, Mamie Maire, un livre de cuisine entre les mains. Nos quatre amis se figèrent devant telle apparition, et commencèrent à se demander dans quel endroit ils avaient bien pu atterrir.

     

    .:6:.

     

    - Bah alors mes petits chéris, on s'en va sans payer ?

    Et comme un orchestre symphonique percerait les oreilles d'un inculte et ignare, notre folle échappée fit ce qu'elle sait faire de mieux : s'enfuir en hurlant.

    - AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH !!

     

    .:6:.

     

    Et c'est sous une pluie de Coca-Cola lancée par Mamie Maire, pour les faire ralentir, et apparemment, les anéantir, que nos valeureux héros se dirigèrent à nouveau vers le chalet de la Grand-Mère, non pas pour entrer s'y cacher, mais pour s'y cacher … dans les buissons qui le longeait, qui seraient probablement une bonne cachette contre cette folle enragée.

     

    .:6:.

     

    - Et on fait quoi maintenant ? Demanda Anthony qui allait bien mieux, adossé contre le mur de pierres.

    - Moi je sais ! Clama silencieusement sa compagne, avant de le tirer vers les fourrés pour profiter de son absence de maux de ventre pour s'amuser un peu avec lui.

     

    .:6:.

     

    Et nous on fait quoi hein ? On surveille la folle ?! Bouda le deuxième homme de la bande en direction des fourrés.

    - Nous aussi on fait des câlins mon chéri, dit-elle en se rapprochant de lui dangereusement.

    - Non j'ai dit !

    Il la repoussa vivement, assez pour qu'elle atterrisse les quatre fers en l'air, tout en grognant contre cet émo en carton et papier bulle.

     

    .:6:.

     

    Espèce d'émo-rroïde ! Emo-globine ! Emo-ragie ! Emo-statique !

    - Ca va tes mots d'amour la ? Et ta gueule où on va rameuter la vieille.

    Et c'est à ces mots à peine prononcés que notre délicieuse Mamie Maire aux couleurs si apaisantes, flanquée de son armée de zambies, arriva auprès de nos talentueux héros, armée d'une bouteille de Coca-Cola Light, tout droit dirigée vers eux, alors que Andrée pointait le bout de son nez éreinté au travers des arbres.

     

    .:6:.

     

    - Y'avait un cadavre avec nous les copains ! J'ai surkiffé !

    Les deux autres humains en présence se taisaient, regardant avec horreur la femme infâme trop vieille pour ces histoires de zambies, ce qui intrigua aussitôt Andrée.

    - Et merde, je savais que j'aurais pas du me mettre au régime, l'aspartame c'est nocif pour la santé.

     

    .:6:.

     

    Et tandis que Anthony sortait tant bien que mal la tête des fourrées, ils furent tous arrosés de Coca-Cola Light, sous le rire démoniaque de Mamie Maire et de ses zambies chéris. Serait-ce donc la fin de nos valeureux héros, qui espéraient survivre à la nocivité de ce soda populaire ? Ou vont-ils se remettre tant bien que mal de ces furieuses aventures ?

     

    .:6:.

     


    votre commentaire
  • .:7:.

     

    AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH !

    Et c'est en sursaut que Andrée se réveilla en sursaut, une main sur le cœur, haletante, ses cheveux bruns dans tous les sens. Elle regarda autour d'elle, reconnaissant sa chambre, et allongée à côté d'elle, son Anthony-chéri, encore au pays des songes, mais pour plus très longtemps, vu l'horrible hurlement qu'elle venait de sortir de son gosier.

     

    .:7:.

     

    A son tour, lui aussi ouvrit grands les yeux, détaillant sa compagne, transpirante et paniquée.

    - Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?

    Elle regarda à nouveau autour d'elle, pour se rendre compte que tout était normal, ses mains sur son visage lui prouvait l'absence de piercings, que tout allait bien pour le mieux.

    - Je … rien, juste un cauchemar.

     

    .:7:.

     

    Son compagnon sortit alors du lit, baillant allègrement avant de se diriger vers la cuisine, dans la pièce juste à côté, où il retrouva les deux autres habitants de la collocation, assis devant leur petit déjeuner.

    - C'était quoi ce hurlement ? S'enquit la jeune femme aux cheveux rouges, nez dans son lait froid.

     

    .:7:.

     

    Andrée qui a du remarquer son érection matinale, pouffa Nathanaël dans son café.

    - C'est quoi ça ? S'étonna Anthony en ouvrant le frigo.

     

    .:7:.

     

    Ses deux comparses ouvrirent en grand les yeux, devant l'incroyable naïveté et incompétence de l'asiatique, et plaignant en silence la pauvre Andrée qui devait subir ce type au lit. Ce dernier sortit une bouteille de Coca-Cola du frigo, comptant bien en faire son petit déjeuner, quand sortit à son tour de la chambre, Andrée.

     

    .:7:.

     

    Le regard de cette dernière se posa sur la bouteille tenue par son amant, avant qu'un puissant hurlement face secouer la maison entière.

    - AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH !

     

    .:7:.

     

     

     

     

     

     

     

     

    .:7:.

    .:7:.

     A que coucou les gens :p

    Ici Maïe ! *sans deeeeeec' u_u* Ewi, je suis en vie, et de retour pour de nouvelles histoires, plus ou moins louches, je dois bien l'avouer. Cette fois-ci, voici une petite nouvelle zombifiante, concoctée avec ma très chère Waly (qui l'a aussi postée sur son blog si vous préférez la lire chez elle xD) lors de nos petites vacances d'été à faire les loques ! Et on s'en sort plutôt bien au final, avec nos Zambies (et non pas zombies, non non non, ce n'est pas une faute d'orthographe. Il s'agit juste du mot zombie prononcé à la canadienne [Warm Bodies, on t'aime *O*])

    Enfin bref, j'espère que ça vous a plu, qu'on ne vous a pas dégoutés du Coca Cola Light (car l'aspartame c'est le mal, prennez plutôt un Zéro, on a testé, on est encore en vie :p) et que vous avez reconnus ceux qui se cachent derrière nos personnages. Non ? Pas encore ? Bon ben, je vous explique alors :p Angela, c'est Waly-sims, Nathanaël, c'est Nate, Anthony, c'est Kyo' et Andrée c'est mwa *-* Mais tenons à préciser que ce délire n'a rien à voir avec nos histoires respectives. C'est juste notre cerveau qui a surchauffé sous le soleil Normand :D

    Bee-Zoo tout le monde, et on se retrouve sur TIW (quand j'aurais fini d'écrire mes MaJs restantes :p)

     

    .:7:.

    J'ai trouvé l'homme de ma vie - Rin ♥

     

     


    1 commentaire