• (28)

    (28)

     

    La nuit était tombé depuis plusieurs heures déjà quand Mathieu poussa doucement la porte de son logement. Il avait plus de six heures de retard sur l'heure habituelle à laquelle il rentrait chez lui quand il était en « formation ». La maison était silencieuse, engloutie par l'obscurité, ce qui empêchait même l'homme de distinguer ne serait-ce que la silhouette des meubles du salon. Il retira ses chaussures pour faire le moins de bruit possible sur le parquet et referma la porte le plus soigneusement possible afin de ne pas réveiller la maisonnée.
    Un pas, deux pas vers le salon. Le parquet crissait sous ses pieds et il regrettait presque d'avoir refusé à sa femme l'achat de plusieurs tapis pour égayer leur salon. Ça lui serait bien utile actuellement. Il se dirigea vers la cuisine qui se trouvait après le salon, longeant les meubles pour garder son équilibre, quand la lumière qu'il avait laissé éteinte s'alluma subitement. Instinctivement, il se retourna, portant sa main droite à sa ceinture, à la recherche de son revolver, qui était bien évidemment absent. Et il la vit, ses longs cheveux roux sur ses épaules, vêtue d'une simple chemise, et le regardant, croisant les bras sous sa poitrine.

     

    (28)

     

    _ Sienna ? Tu m'as fait peur, soupira-t-il en reconnaissant son épouse. Tu as vu l'heure, tu devrais dormir.
    _ Comment tu veux que je dorme quand tu as plus de six heures de retard alors que tu étais en formation pour tes bleus ? Un prof ça rentre pas avec six heures de retard de ses cours. Je me suis fait un sang d'encre !
    _ C'est pour ça que tu m'attendais assise dans le noir ?
    _ Je m'étais endormie dans le canapé, mais le parquet a grincé. Tu vois qu'on aurait dû acheter des tapis supplémentaires.
    Sienna termina sa phrase dans un bâillement qu'elle s'empressa d'étouffer en portant sa main contre sa bouche. Mathieu profita de cet instant de faiblesse de la part de sa femme pour s'approcher d'elle et de poser une main contre sa taille.

     

    (28)

     

    _ Je suis désolé, j'aurais du te prévenir par message que j'aurais eu du retard. Tu ferais mieux d'aller t'allonger, tu as des valises sous les yeux.
    Elle opina distraitement du chef et leva les yeux vers lui, quand son regard fut attiré par une plaie importante sur sa joue, qu'elle n'avait pas immédiatement remarqué, cachée derrière les mèches de cheveux qui lui balayaient le visage constamment.
    _ Tu es blessé ?! S'indigna-t-elle en lui soulevant les cheveux. Mon Dieu Matt, qu'est-ce que c'est que cette formation pour que tu t'en sortes avec ça ?

     

    (28)

     

    _ Trois fois rien … Un con qui s'est retourné trop vite, arme au poing. J'ai même plus mal tu sais.
    _ Mal ou pas, je vais te soigner ça immédiatement.
    Elle l'attrapa par la main et grimpa à l'étage, prenant bien soin d'éteindre toutes les lumières derrière elle, et elle entra dans la chambre conjugale, poussant de force son époux sur le lit afin qu'il s'asseye, et surtout qu'il ne bouge plus. Manquerait plus qu'il ait une commotion cérébrale aussi ! Elle fila dans la salle de bain attenante à la chambre, revenant deux minutes après avec compresses et cotons dans chaque main, pour découvrir qu'il venait d'ôter sa chemise et qu'il l'attendait bien sagement.

     

    (28)

     

    _ Vu ta maladresse, tu vas mettre du sang sur ma jolie chemise … On va éviter, ça part mal au lavage le sang …
    _ C'est pour ça que c'est pas moi qui fait la lessive. Allez, bouge plus.
    Elle imbiba un coton avec de l'alcool, et le lui tamponna doucement sur sa plaie pour la lui désinfecter. Insensible depuis bien longtemps à tout désinfectant, Matt ne broncha pas, se laissant faire bien sagement. Une fois sa besogne terminée, elle lui appliqua une compresse pour cacher sa plaie.
    _ Et voilà, va te coucher maintenant, lui ordonna-t-elle en remettant tout en place.
    _ Oui madame.
    Mathieu s'étira longuement avant de se vêtir pour la nuit et de se glisser sous les couvertures, bras derrière la tête, tout en regardant le plafond. Sienna vint le rejoindre quelques minutes plus tard, allongée sur le côté, un bras replié sous sa tête, le regardant.

     

    (28)

     

    _ Pourquoi ta formation a fini si tard ? Demanda-t-elle en le détaillant.
    _ Oh tu sais, l'équipe d'aujourd'hui valait pas grand chose, et j'ai mis plus de temps que prévu à faire les exercices en intérieur avant de passer aux nocturnes … Mais je serais payé en heure sup' pour ma nuit. C'est cool non ?
    _ J'aurais préféré que tu fusses à la maison ce soir, plus que les heures supplémentaires, soupira-t-elle en fermant les yeux.
    _ Je suis vraiment désolé, c'est exceptionnel cette situation, tu n'as pas besoin de t'inquiéter, je recommencerai pas.
    _ Tu sais quel jour on était hier ? Demanda-t-elle après plusieurs secondes de silence.

     

    (28)

     

    Interloqué, Matt tourna la tête vers la jolie rousse. Quel jour était-on hier ? La question ne se posait pas, hier on était samedi, premier jour du week end. Rien d'extraordinaire là dedans. Il nia de la tête, la regardant, ne comprenant pas où elle voulait en venir.
    _ Ça fait dix neuf ans hier que nous nous sommes mariés. Joyeux anniversaire de mariage.

     

    (28)

     

    Elle se tourna, dos à lui, les yeux embués de réaliser qu'il avait oublié une des dates les plus importantes de l'année, après la naissance de leurs jumeaux. Mathieu fixa le dos de son épouse, roulant à son tour sur le côté. Il s'en voulait, d'avoir loupé leur dîner d'anniversaire. Elle en faisait un tous les ans, encore meilleur chaque année. Et parce qu'il avait préféré travailler plus tard ce soir là, il avait réussit tout gâcher.
    Le dos de Sienna ne bougeait pas. Elle ne pleurait pas. Peut-être s'était-elle endormie. Il glissa doucement vers elle, avant de passer ses bras autour de sa taille pour la blottir dos contre son torse. Par réflexe, et bien qu'elle lui en veuille, Sienna qui ne dormait pas, alla se réfugier contre son cou, les yeux fermés pour qu'il ne cherche pas à discuter. Elle ne voulait pas entendre ses nouvelles excuses, pas ce soir. Elle était fatiguée de tout ça. De toutes ses excuses et de tous ses mensonges. Parce que quoi qu'il lui dise, quoi qu'il fasse pour l'en persuader, elle doutait toujours de son « travail » de retraité qui consistait à former des débutants. Il sortait de plus en plus depuis quatre ans, alors que ses précédentes formations ne l'occupaient que quelques heures par semaines. Aujourd'hui, c'est l'équivalent d'une semaine de travail il y a quelques années qu'il fait par jour.

     

    (28)

     

    Mais d'un autre côté, était-elle peut-être tout simplement trop habituée à le savoir à la maison tous les jours, et ce dès qu'elle rentrait. Elle s'était peut-être trop habituée à le voir sortir de la cuisine, affublé d'un tablier ridicule tandis que la maison embaumait la tarte aux pommes. Elle s'était peut-être trop habituée à le voir assis à la table de la cuisine, aidant leurs jumeaux à faire leurs devoirs. Trop habituée à ses attentions qu'il lui portait tous les jours, du premier baiser de la journée pour la réveiller, jusqu'à leur étreinte du soir pour s'endormir au creux de ses bras.
    Sa vie de famille changeait. Ses enfants avaient bientôt dix huit ans. Elle ne les verraient plus assis devant la télé avec le visage couvert de glace au chocolat en accusant leur père d'avoir tout mangé. Elle n'aurait plus le plaisir de les voir faire des pitreries dans le jardin. Elle n'avait même pas eu la joie de voir leurs premiers pas, ou d'entendre leur premier mot. Ses enfants, elle ne les avaient pas vu grandir. Mais Mathieu avait toujours été là. Il lui racontait tout, lui rapportait leurs exploits ou leur bêtises. Il avait toujours été là. Et maintenant, il s'éloignait, et avec lui, le lien qu'elle avait pu tisser avec ses enfants.

     

    (28)

     

    Un sanglot la fit trembler un court instant, et elle se redressa, voulant faire face à son mari, qui dormait déjà, du sommeil du juste, du moins, il en avait l'air. Elle esquissa un sourire en le regardant endormi, le trouvant plus beau que jamais malgré l'immense compresse qui lui barrait la joue. Tout doucement, elle approcha ses doigts fin de la joue de son amant, et lui caressa le visage, rêveuse.
    Après tout, lui aussi a le droit de vivre ailleurs qu'à la maison, se perdit-elle à penser, avant de fermer les yeux, et de le rejoindre au pays des rêves.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    (28)

     

    (28)

     

    Bonswar les gens !

    Et non, vous ne rêvez pas, il y a bel et bien la troisième Mise à Jour de DTA sous votre nez, juste là. Un miracle ? Oui, je le crois bien ! Et encore, j'ai du retirer deux scènes pour vous la servir ce week end, sinon, il aurait fallut attendre fin juin ! *croule sous le travail* Mais le principal, c'est qu'elle soit là, qu'elle fasse 91 photos et tout et tout !

    Ils sont beaux mes chéris n'est-ce pas ? *bave devant Emilien et Georg* Ils ont tellement grandi ! *petite larme à l'oeil* Et malgré cette MaJ assez tranquille, je peux vous dire que la majeure partie des emmerdes de l'histoire s'y cache ! Et oui, mais vous ne vous en doutez pas, vous êtes encore dans l'innocence et dans la mignonetterie ;) Et pour résumer cette MàJ ? (Hormis leur fantastique croissance) Et bien, Georg aurait bien envie de partir, en même temps, se faire stalker par Harry, ça peut foutre les boules, n'est-ce pas ? William et Julia, c'est le grand amour, ils vont nous faire le troisième à ce rythme *kof kof*, Mathieu fait le mur et Sienna tient énormément à son rôle de Maman manqué alors elle engueule son époux à défaut des gamins :/ Xander a un léger problème de copine, mais c'est pas grave, car il a récupéré le collier de son paternel, alors il est heureux ! MELIE EST ENCEINTE ! Et oui, un petit Aron est e préparation (non non, pas de faute, il n'y a bien qu'un seul A :p) Voilà pour la suite de TIW *sbaaaaf* Camille tourne des sextapes en live, devant un bien anonyme et bien tatoué ami ... Allez, vous connaissez pas déjà Cameron ? Il est pourtant placardé partout ~> ici <~ Et An est un peu ... "étrange". Passez ses après midi dans un cimetière à surveiller sa génitrice, repousser ce pauvre Gabe (qui ne lui veut rien de mal) tout en se réfugiant sur un forum avec son Ewan... Intriguant tout ça, non ?

    Je sais, vous allez tout ruminer, chercher les embrouilles tout ça. Ne vous faîtes pas de mal hein, la suite va arriver ... dans six ans ! *sbaaaaaf* Bah, au rythme où je vais, ça serait bien possible. Mais c'est pour la bonne cause que je suis encore plus lente qu'un mollusque retraité et en béquilles ! Je bosse *O* Dans un château, au poste de guide-stagiaire-exploitée. Le bonheur en quelques mots ! Et j'en ai encore pour tout l'été comme ça, en plus des exams à préparer ... C'était vraiment maintenant ou jamais :( Fin bon bref, je suis crevée de ma journée (à ne rien faire .__.) alors je vais aller me rouler dans ma très jolie couette :p

    Je vous souhaite donc une bonne soirée / nuit / matinée / après midi, et on se revoit bientôt ! J'vous aime foooooooooooort (Ah que si si si ! :D)

     

     

    (28)

    Moi ? Mais non, je n'ai rien fait voyons ...

     

    Edit du 12 juillet 2015

     

    Bonjour tout le monde ! Comment allez-vous ?

    Des petites nouvelles, comme toujours quand je remarque je suis un véritable mollusque quand il est question de Majer (ce qui arrive souvent ces temps-ci). J'espère que tout le monde va bien, et que vous profitez de vos vacances ;) Je sors tout juste de ma semaine d'exam, j'ai donc beaucoup moins de boulot, et je vais pouvoir retourner à bosser pour DTA ;) N'est-ce pas merveilleux !! Quant à mes exams, sur les trois, hormis le premier (où j'ai tout fait de travers tellement j'étais stressée), je pense avoir bien géré (yn). Je suis d'autant plus heureuse que j'ai appris que toute ma promo avait la moyenne en exam d'économie, exam que 'javais lamentablement foiré. Donc, j'ai la moyenne !! *sautille partout comme une dératée* 

    A bientôt tout le monde, je vous fait d'énormissimes bisous ! ♥

     

    (28)

    (Zhu' qui apprend qu'elle a réussi son économie)


  • Commentaires

    5
    Dimanche 12 Juillet 2015 à 17:22

    @Ma coquillette d'amour (oui, ça faisait longtemps) : Tu m'étonnes que tu kiffes l'anonyme de Camille, tu m'étonnes que tu as commenté que l'article chaud de cette MàJ. Perverse que tu es ! T'as pas honte ? Mais moi aussi je t'aime ma femme ♥

     

    @M'dame Taylor : Roh, il est cool Harry pour l'instant, il a juste raccompagné son adorable fiston/petit fils chez lui parce qu'il pleuvait des cordes. Il a même pas tenté de l'enlever ni rien, il est devenu calme, il s'est assagi. Il est un gentil papy/papa qui prend soin de ses descendants, pour que l'héritage soit sauf *ahem ahem* / Ewan, Ewan ... le bloggueur, le forumeur ... On le voit pas avant un moment, enfin, pas physiquement du moins / *écrit Geist sur le front de Xander* Voilà, le pote de ton fils devient ta nouvelle proie ... je vais le dire à Elden ! Bisous M'dame Taylor !

     

    @MissShouky : C'est moi, ou à chaque fois que tu commentes, c'est en disant que tu es à la bourre ? xD C'est rien, prends ton temps surtout :p Welcome back alors :p Le petit intello derrière la caméra ? XDDDD J'ai du mal à me dire que ce mec est une tête, mais c'est le personnage de Waly, et Waly le dit, je ne peux pas la contredire, même si je sais que c'est un gros crétin, chut, faut pas le dire :x - Thank you pour les lieux ♥

     

    @Paulynn : YATA ! Depuis le temps que t'escrimes ! Comment tu as fait pour mater ton affreux problème ? xD

    4
    Jeudi 25 Juin 2015 à 17:33

    Je peux enfin commenter youhouhou! #TeamAntiCamille(Mais ça tu le sais déjà :D) bad

    3
    Dimanche 21 Juin 2015 à 10:09

    Kikoo, j'ai enfin terminé de lire. Je sais depuis le début que cette mise à jour était enfin arrivé, mais j'avais trop de chose à faire. Donc voila, je me lance dans mon blablatage.

    Tes lieux son juste magnifique :) 

    Sa ma fait un peu bizarre de retrouvé tout ces persos quatre ans plus tard. Sa ma fait être grand mère sur le coup. Mdr

    C'est qui l'intello qui ce la joue derrière sa camera, avec Camille ?

    J'ai hâte de voir qui est le fameux petit écrivain derrière ses textes de An. On c'est qu'il s'appelle Ewan mais je veut savoir a quoi il ressemble physiquement.

    Bisou et bon courage pour la suite

    2
    Vendredi 29 Mai 2015 à 20:58

    Cette MàJ était géniale ! C'était très plaisant de décompresser en retrouvant toutes ces petites têtes ! C'était une MàJ sans trop de sadisme (je me serai bien passé de voir la tronche de cul de Harry ! I hate this guy ! è___é ) et je me prépare psychologiquement pour la suite parce que je sens que ça va péter dans tous les sens ! J'ai hâte de découvrir Ewan, particulièrement... ;D Et Xander c'est mon chouchou ultime ! ♥ 

    Bon, j'espère que tu vas bien sinon ! Au plaisir de te recroiser sur Skype ! 

    Bisous tout pleins et bon courage pour ton taff ! :)

    1
    kaoru
    Dimanche 10 Mai 2015 à 00:16
    Weeeeeeeh 'etais cooooooool *_* moi je kiff l'anonyme de camille *sbaaaaf*


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :